A propos de Sûkyô Mahikari

Principes de bases de Sûkyô Mahikari

Le principe de base de notre Organisation est la foi dirigée vers Dieu Créateur du Ciel et de la Terre, que nous appelons Dieu Su (Seigneur). Nous croyons que l’origine de la Terre est unique, l’origine des cultures est unique, l’origine de l’être humain est unique et l’origine des religions aussi est unique.

La foi tournée vers Dieu est fondée sur des attitudes quotidiennes qui nous permettent de nous approcher de Dieu dans notre vie de tous les jours. Il ne s’agit pas d’une pratique cherchant à écarter les gens de leur vie de tous les jours, mais plutôt celle qui les invite à mettre en pratique les principes de Dieu par des actions quotidiennes, si petites soient elles. Nous pouvons dire que la base de la foi tournée vers Dieu est de faire des efforts afin d’atteindre un bonheur indestructible.

Le bonheur peut avoir plusieurs définitions. À Sûkyô Mahkari le bonheur véritable se résume à trois mots:

  • Santé : Avoir un corps qui ne tombe pas malade, robuste;
  • Harmonie : Avoir un coeur liberé des conflits
  • Prospérité : Libération de la pauvreté.

Pour obtenir la santé, l’harmonie et la prosperité, nous pratiquons un Art spirituel que nous appelons l’Art de Mahikari. Au fur et à mesure que vous transmettez et recevez la Lumière de Dieu, vous constaterez une amélioration de l’aspet spirituel, ce qui va occasionner par voie de consèquence un bien-être physique et intérieur.

Lorsque l’âme des hommes sera purifiée, ils pourront connaître le bonheur dans un monde où plusieurs familles vivent dans l’harmonie, une societé sans tragédies, un monde de paix.

En plus du progrès matériel que l’humanité connaît grâce à la science, un autre type de progrès s’avère nécessaire: il s’agit du progès moral et spirituel qui viendra donner une nouvelle orientation à la science.

Pour rendre possible la construction d’une civilisation paradisiaque, il nous faut faire des efforts pour former le plus grand nombre de personnes avec des sentiments vertueux.

Nous croyons que nous pourrons apporter notre contribution pour la formation d’un monde où toutes les personnes et les nations auront un but commun et pourront construire la civilisation du Paradis, surmontant ainsi toutes les barrières religieuses et idéologiques, suivant les príncipes universels (Sûkyô).

Sommaires des informations

Nom de l’organisation: SÛKYÔ MAHIKARI
Siège en Afrique: Cocody-Angré, Deux Plateaux 7ème Tranche, Lot 3355 Ilot 224, Abidjan-Côte d’Ivoire
Le nom complet de Dieu est: Mioya Moto SU Mahikari Ohomikami (Grand Dieu Père,Origine et Centre de toute Existence, Dieu de Lumière et de Vérité.)
Premier Grand-Maître (Premier Oshienushisama) Maître Kôtama Okada (Sukuinushisama)
Deuxième Grand-Maître (Deuxième Oshienushisama) Maître Keishu Okada
Troisième Grand-Maître (Troisième Oshienushisama) Maître Kôô Okada
Centres de Mahikari Notre Organisation compte des centres dans 75 pays, avec un million de membres actifs. Il y a environ 1000 centres au Japon et 300 à l’extérieur. En Afrique, nous avons 32 centres de Mahikari.

DIEU

Dieu Créateur du Ciel, de la Terre et de tout l’Univers, Père de la création et des êtres humains, Unique et absolu, nous l’appelons Seigneur (SU), Dieu Su.


Dieu Suprême a de nombreuses appellations, mais nous, nous L’appelons officiellement Mioya Moto SU Mahikari Ohomikami (Grand Dieu Père, Origine et Centre de toute Existence, Dieu de Lumière et de Vérité) ou simplement Grand Dieu SU ou encore Dieu SU, parce qu’il s’agit du Seigneur de la création.

GRAND MAÎTRE (OSHIENUSHISAMA)

Premier grand Maître, Sukuinushisama ( Maître Kôtama Okada)

Maître Kôtama Okada est né le 27 février 1901, à Aoyama, à Tokyo (Japon). Pour répondre à la demande de son père, il entre à l’école militaire où il a passé toute sa jeunesse. Pendant un entraînement d’équitation, en présence de l’Empereur Hirohito, il a fait une chute de cheval et il s’est blessé à la colonne vertébrale.

Par la suite, le diagnostic des médecins révéla une tuberculose au niveau des vertèbres toraxiques et ne lui donnèrent que 3 ans de vie. Sur ce, il prit la décision de consacrer sa vie à Dieu et aux autres.

Pour contribuer au développement de son pays, il a construit une usine de fabrication d’avions, qui a été détruite lors des bombardements de 1945. Bien qu’ayant d’énormes dettes, grâce à des mécanismes miraculeux organisés par Dieu, il a pu rembourser toutes ses dettes.

Lorsqu’il remerciait Dieu avec le sentiment de vouloir Le rétribuer, il reçut des Cieux la révélation suivante: “Lève toi, nomme-toi Kôtama(Globe de Lumière). Lève la main. Une époque rigoureuse approche”. C’est ainsi qu’à l’âge de 58 ans, le Maître Okada a fondé l’Organisation de Mahikari. À travers la pratique de lever la main et d’apporter le salut à ceux qui souffrent, les enseignements se sont repandus et Sûkyô Mahikari s’est établit.

Deuxième grand Maître ( Maître Keishu Okada)

Fille du Maître Kôtama Okada (Sukuinushisama) a été le premier disciple, la personne qui a suivi le Maître depuis le début de l’Organisation. Elle remplaçait le Maître, lors de ses activités à l’extérieur.

Dix jours avant que le Maître Kôtama Okada ne quitte ce monde, en réponse à une révélation divine, il réalisa une cérémonie de succession, le 13 juin 1974, accordant ainsi à sa fille Omitama de YO (symbole de la succession), et la nomma Deuxième Grand- Maître.

Juste après sa nomination, elle entreprit la construction du Temple de Dieu SU. Cela dans le but de vénérer Dieu Créateur du Ciel et de la Terre. En novembre 1984, a eu lieu la grande cérémonie d’inauguration du Temple Mondial Suza. Désormais, l’alliance entre Dieu et les hommes est établie.

Par la suite, ont été inaugurés le Temple Hikaru Shiden, le Musée Hikaru et la Maison des jeunes, mettant ainsi fin à la construction des quatre grandes œuvres sacrées, qui sont le prototype de la civilisation à venir.

Troisième grand Maître ( Maître Kôô Okada)

Né à Tokyo en 1947, il devint à l’âge de 16 ans, pratiquant de l’Art de Mahikari. Lorsqu’ il était encore à l’Université, il a participé à la fondation du groupe des jeunes, devenant ainsi un de ses responsables. En 1970, il a fait partie de la 1ère session des candidats à l’école de Mahikari et il est devenu un disciple direct de Sukuinushisama. Il a été guidé par le 2e Grand-Maître.

En 2002, il a été nommé Assistant (Odairisama) du 2e Grand-Maître (Oshienushisama). En 2009, il a reçu des mains du 2e Grand-Maître l’Omitama du troisième Oshienushisama et il a été nommé 3e Grand-Maître.

Il s’adonne à des activités qui participent au salut du monde, commençant ainsi la 3e période de Sûkyô Mahikari. Il s’occupe spécialement des questions liées à l’environemment, et pour cela, il a fait construire à Takayama, au Japon, une petite usine de production hydroélectrique. Il participe aussi à la création d’écoles primaires, d’orphelinats et autres projets.

En 2013, la date du 27 février, date de la naissance de Sukuinushisama, a été prise en compte dans le calendrier officiel de l’État et de la ville de São Paulo en tant que journée de Sûkyô Mahikari.

Qu’est ce que la foi (tournée vers Dieu)

La foi tournée vers Dieu

Avoir la foi c’est différent de croire. La foi doit être dirigée vers Le Seigneur (SU) Créateur du Ciel et de la Terre, de tout l’Univers, Celui qui est Unique. Nous appelons “foi tournée vers Dieu”, celle qui transcende les barrières religieuses, ethniques, raciales, culturelles, etc.
La foi tournée vers Dieu est la foi qui permet de s’approcher de Dieu pas à pas, qui favorise le perfectionnement de la personnalité, c’est-à-dire la divinisation.
Nous croyons que les enseignements révélés par Dieu au Maître Okada, sont pour toute l’humanité. En effet, ces enseignements stipulent que l’origine de la Terre est unique, l’origine des cultures est unique, l’origine de l’être humain est unique et l’origine de toutes les religions est unique.

L’art de Mahikari

La pratique de l’Art de Mahikari consiste à transmettre la Lumière de Dieu, par la paume de la main. Cette pratique est appelée pratique de lever la main ou tout simplement, pratique de la purification par la lumière de Dieu.
La lecture de la Bible et des soutras du Bouddhisme, nous permet de savoir que Jésus et Bouddha ont réalisé des miracles et apporté de l’aide aux hommes à travers des Arts de salut.
Dans l’histoire de l’humanité, de tels Arts de salut n’ont été accordés qu’à des hommes saints. Maintenant, il est possible à toutes les personnes qui le souhaitent, de pouvoir pratiquer cet Art spirituel. Ceci est l’essence de la pratique de lever la main, appellée art de Mahikari.
L’Art de Mahikari est très différent de pratique de guérir les maladies. Le but de cet Art divin, c’est d’apporter le salut aux personnes, c’est-à-dire leur permettre d’éliminer des phénomènes malheureux d’origine spirituelle, comme des accidents de la circulation, des échecs dans les affaires, les conflits, des problèmes dans la formation des jeunes et même des problèmes environnementaux et la pollution alimentaire.
Même si nous doutons de l’efficacité de Mahikari, essayons de faire l’expérience de lever la main.
De nombreuses personnes expliquent avoir été soulagées physiquement, avoir connu des améliorations sur le plan professionnel, au niveau de leur destin, etc., ce qui fait que les doutes se sont dissipés grâce à la pratique de Mahikari. Essayez la pratique de lever la main et vous constaterez ses résultats.

La mise en pratique de la foi dans la vie quotidienne

Il n’y a aucun interêt à écouter les enseignements de Dieu sans les mettre en application dans notre vie quotidienne.
À Mahikari, nous comprenons que la foi doit être présente dans la vie quotidienne des personnes, voilà pourquoi la priorité est donnée à la mise en pratique des enseignements dans la vie de tous les jours.
À Mahikari, il n’existe pas de pratiques qui séparent l’individu de sa routine journalière. Bien au contraire, les initiés de Mahikari cherchent à mettre en pratique les enseignements par de petites actions dans la vie de tous les jours, de telle sorte que ces actions là deviennent des habitudes saines. Il s’agit là d’une pratique très simple.
Nous croyons que cette façon de vivre permet plus facilement aux personnes d’atteindre la divinisation (le perfectionement de la personalité), ce qui est notre but. Les effets de la pratique de lever la main sont surprenants, c’est pourquoi il n’est pas possible de tout comprendre à l’aide seulement d’explications théoriques. Voilà pourquoi nous mettons l’accent sur l’importance de la pratique afin que vous puissiez constater ses effets.

Les Dojos, lieux de pratique de l’art de Mahikari

Les lieux de pratique de l’Art de Mahikari sont officiellement appelés Dojos. Ce sont des endroits où les initiés cherchent à s’entrainer spirituellement.
Un autre point qui est très important, c’est la mise en pratique des enseignements à l’extérieur des lieux de pratique de l’Art de Mahikari, il s’agit des lieux de travail, de la maison, de l’école, etc. Le but des initiés à l’Art de Mahikari, c’est de transformer ces lieux cités en des endroits illuminés avec des êtres illuminés pour la prospérité de la société tout entière.

HAUT